Quels sont les différents types d’accordéons ?

L’histoire de l’invention de l’accordéon est indéniable de l’Autriche du XVIIe siècle. Il s’agit d’un instrument de musique portatif classé dans la famille des instruments à vent. Il peut être à boutons ou à touches, généralement. L’accordéon produit de son dès lors que le musicien actionne les soufflets pour inciter des vibrations au niveau des anches. Cela dit, quels sont les différents types d’accordéon ?

L’accordéon chromatique

Si à l’instar de Cyrille Brotto, d’Alain Beurrier et des autres accordéonistes fulgurants de l’histoire de la musique chantée sur accordéon, vous désirez vous consacrer à la pratique de l’accordéon, il va falloir vous appliquer. Cela dit, pour commencer à vous exercer, il vous faut un vrai accordéon. Comme vous pouvez le voir ici, il existe plusieurs accordéons. Cependant, le plus courant demeure l’accordéon chromatique. À ce niveau, il faut distinguer deux sortes principales d’accordéons chromatiques : les basses standards et les basses chromatiques. L’accordéon à touches piano peut bien être également rangé dans la classe des accordéons chromatiques à quelques différences près. Par ailleurs, certains modèles d’accordéon chromatique ont des fonctionnalités qui offrent la liberté à l’accordéoniste de choisir les basses standards ou les basses chromatiques en fonction des circonstances.

L’accordéon diatonique

L’accordéon diatonique est différent des accordéons chromatiques aussi bien par la taille que par le fonctionnement. La différence fondamentale réside au niveau de la gamme. L’accordéon diatonique offre à l’accordéoniste la largesse d’une seule gamme diatonique. Pour être on ne peut plus clair, le musicien ne pourra baser sa créativité que sur une seule gamme donnée. Toutefois, il a la possibilité de miser sur deux sons, car cet instrument est bi-sonore. Ainsi, avec un même bouton, en tirant et en poussant, celui-ci obtient deux sons bien distincts. Cependant, l’orientation du soufflet et la praticité de l'instrumentiste font toute la différence. Par ailleurs, on rencontre aujourd’hui des modèles d’accordéon diatonique avec une 3ᵉ rangée qui offre la possibilité de faire des altérations.