Le marché mondial de la musique croît de 7,4% en 2020

En 2020, une croissance de 7,4% a été enregistrée sur le marché mondial de la musique. C’est grâce à une augmentation des revenus de streaming que l’industrie musicale a fait un rebond après des décennies de piratage.

Une hausse du revenu de la musique enregistrée 

Un total de 21,6 milliards de dollars a été acquis par la musique enregistrée en 2020, ce qui fait la sixième année consécutive de croissance. Ces chiffres ont été publiés mardi 23 mars 2021 dans le rapport annuel de la Fédération internationale de l’industrie photographique (IFPI). Pour le secteur du vinyle, 2020 a été également très positif puisqu’il a vu son chiffre d’affaires prendre de l’envol en augmentant de 23,5% contre +6,1% en 2019, alors que les revenus des CD poursuivent en baisse (-119%).

Il est impératif de notifier que ce qui a relancé la croissance depuis une décennie est le streaming sans ou avec abonnement qui a pris une hausse de 19,9% en 2020. Désormais, les revenus de l’industrie musicale se rapprochent de ceux qui ont été enregistrés au début du siècle, avant qu'Internet ne vienne ravager tout sur la musique enregistrée. Les plateformes de streaming représentent à elles seules un taux de 62,1% du revenu mondial de la musique

Deux singles ayant dépassé plus de 2 millions de streams

En haut de la liste des best-sellers, se dresse le phénomène sud-coréen BTS talonné par Drake, Taylor Swift, Billie Eilish et The Weeknd. Deux chansons ont dépassé les deux millions de streams dans le top 10 mondial des singles numériques. Il s’agit de « Blinding Lights » de The Weeknd (2,72 mds) et « Dance Money » de Tones and I (2,34 mds). BTS quant à lui, domine le top 10 des albums tous formats avec « Map of the soul : 7 ».

Le rapport révèle également l’internationalisation du contenu en dépit des restrictions pour cause de crise sanitaire.