James Levine, le chef d'orchestre du Met est décédé

Le Metropolitan Opera de New York est en deuil. James Levine, son ex-directeur musical durant 40 (1976 à 2017) ans et accusé d’abus sexuel s’est éteint de façon naturelle le 9 mars à Palm Springs à l’âge de 77 ans. La nouvelle fut annoncée par son médecin le 17 mars. Zoom sur cet homme qui a hissé son groupe au rang des plus grands opéras du monde.

Carrière

Le feu pianiste est considéré comme l’une des plus grandes figures incontournables de la musique classique et un des plus grands chefs d’orchestre. Il a dirigé 2552 spectacles tout au long de sa carrière. 

Il fut chef de l’orchestre philharmonique de Munich de 1999 à 2004 après Sergiu Celibidache. Le natif de Cincinnati a aussi dirigé l'orchestre symphonique de Chicago pour le film Fantasia 2000 et le Boston Symphony Orchestra (BSO) de 2004 à 2011.

Sa carrière fut surtout marquée par son passage au Metropolitan Opera de New York en tant que chef d'orchestre principal. Il garda ce poste de 1976 à 2016 avant d’être empêché par de nombreuses maladies dont celle de Parkinson.

Son succès arrive à son déclin en 2017 lorsqu’il fut accusé d’abus sexuel. 

Fin de carrière

Au cours d’une enquête interne du Met, il ressort que le pianiste américain a fait l’objet d’accusation d’abus sexuel dans les années 1960. Un homme l’a accusé d’attouchements quand il avait encore 15 ans. À ce dernier s’ajoutent trois autres jeunes gens ont reconnu avoir été victimes d’agressions sexuelles par James Levine.

Aussi les éléments de l’enquête ont permis de rassembler des preuves irréfutables de la culpabilité du chef d’orchestre, ce qui lui a valu d’être licencié et remplacé par le québécois Yannick Nézet-Séguin.

Avant de le remercier, Peter Gelb, Directeur Général du Met a tout de même reconnu que : « Dans les 137 ans d’histoire du Met, aucun artiste n’a eu un impact aussi profond que James Levine. Il a élevé le Met à des standards musicaux d’une envergure sans précédent, dans un mandat qui a duré près de cinq décennies. ».